Dans cette bulle, je vais vous parler de l'émotion de la joie, de sa définition, de ce qu'elle est, par quoi elle est provoquée, qu'est-ce qui la déclenche et comment elle se manifeste en nous physiquement. Sans oublier le message qu'il y a derrière cette émotion. Nous verrons ensuite comment la cultiver au quotidien pour en profiter pleinement.

La joie, qu'est-ce que c'est ?

Cet épisode est la suite de notre série sur les émotions : retrouvez l’épisode global sur la gestion des émotions, celui sur la colère et celui sur la tristesse !

Définissons la joie !

Si je prends la définition du dictionnaire le Robert, la joie est une émotion agréable et profonde, un sentiment exaltant ressenti par toute la conscience. Plus concrètement, la joie, c'est ce que vous ressentez quand vous avez un sentiment de plénitude, le sentiment d'avoir accompli quelque chose, d'avoir répondu à un besoin ou d’avoir atteint un objectif que vous vous étiez fixé et qui est en accord avec vos valeurs profondes. Donc, pour faire simple, la joie, c'est l'émotion que vous ressentez quand vous vous sentez bien.

Et comme c'est une émotion primaire, de celle-ci vont découler plein de nuances, comme l'excitation, la sérénité, l'euphorie, etc. Il y en a tout un panel, je ne vous en ai cité que quelques-unes. Et c'est pour ça que quand on ressent cette émotion, ça nous donne envie de chanter, crier, danser… C'est une émotion qui survient souvent dans l'activité, dans le mouvement, et la joie est également une émotion qui nous permet de nous épanouir et qui est motrice au niveau de la motivation, qui nous permet de faire plein de choses, on se sent même parfois prête à déplacer des montagnes lorsqu'on est joyeuse (ce qui est une très bonne chose !) et on se sent bien.

Les déclencheurs de la joie

Qu'est-ce qui va déclencher l'émotion de la joie ? Ça peut être plein de choses, des éléments externes ou internes à nous-mêmes.

Exemple de facteur interne : la réussite d'un objectif. On s'est donné les moyens de réussir un objectif que l'on s'était fixé, on a réussi, on est content, on est joyeux, on a envie de le dire à tout le monde. On est satisfait de ce qu'on a fait.

Ça peut être dans son travail, ça peut être au niveau personnel, ça peut être du bricolage… peu importe la tâche, qu'elle soit petite ou grande, tant que vous avez réussi votre objectif, généralement, vous ressentez de la joie et de la satisfaction par rapport à ce que vous avez accompli. Quant aux éléments externes qui peuvent déclencher la joie chez nous, ça peut être le compliment que vous a fait une autre personne, ça peut être une augmentation

C'est quelque chose que vous ne maîtrisez pas, qui vous arrive, qui vous fait plaisir, qui vous est bénéfique. Bref, il y a plein de choses qui peuvent provoquer la joie.

Le souci qu’on a en tant qu'êtres humains, c'est que notre cerveau a tendance à être câblé pour ne retenir que le négatif, donc plutôt les autres émotions, comme la tristesse ou la colère. On a plutôt tendance à se souvenir de ces moments-là que des moments où on est joyeux.

Et donc, on a tendance à moins remarquer la joie, à y faire moins attention, et pourtant, nous la ressentons toutes et tous.

Comment la joie se manifeste-t-elle ?

Comment savoir que quelqu'un est joyeux et content, et exprime de la joie? Sur le visage, on a tendance à avoir le sourire, les pommettes qui remontent, à sentir monter une chaleur en soi, mais une chaleur bienveillante, pas un gros coup de chaud qui nous fait tourner au malaise. On peut aussi pleurer de joie. Ce sont des choses qui arrivent. Vous allez pouvoir avoir l'impression d'avoir le cœur qui bat plus fort. Votre tension artérielle peut s'atténuer, baisser, être moins élevée.

La joie, comme toutes les autres émotions, se manifeste dans tout notre corps, et on ne peut pas forcément la contrôler. Donc là, je vous ai cité quelques exemples, mais vous pouvez également avoir une sensation de détente, une sensation de débit de parole plus rapide, etc.

Elle se manifeste de façon différente sur chaque personne : il y a autant de façons d'exprimer de la joie que de personnes.

Physiquement, concrètement, qu'est-ce que ça déclenche en nous?

Cette émotion de la joie libère souvent de la dopamine, de la sérotonine et de l'adrénaline, qui sont les trois hormones dites “du bonheur” : la dopamine, qui est l'hormone du plaisir, la sérotonine, celle de la bonne humeur et l'adrénaline, plutôt celle de l'excitation.

Tout ça va également vous pousser à avoir des interactions sociales plus harmonieuses, plus douces. Vous allez être plus ouverte envers les autres.

Pourquoi je vous dis cela? Parce que la joie sert également à nous pousser à aller vers les autres et à mieux accueillir les autres quand ils viennent vers nous. Car il faut se rappeler que nous, êtres humains, nous sommes des animaux sociables. Chacun et chacune à des degrés différents, mais l'être humain vit de façon sociale, en groupe, plutôt que seul.

La joie, comme toutes les émotions, ne dure qu'un temps. Si elle perdure, cela n'est plus de la joie, mais plutôt du bonheur, de la sérénité, etc. Comme je vous le disais, il y a beaucoup de nuances, mais le principe même d'une émotion, c'est qu’elle ne dure qu’un temps défini, plus ou moins court.

Le message derrière l'émotion de la joie

Quand nous ressentons de la joie, ça nous libère beaucoup d'énergie, etc.

Et cette émotion va nous servir notamment de boussole, c'est-à-dire qu'elle va nous indiquer si nous sommes sur le bon chemin. Quand nous ressentons de la joie, notamment après avoir effectué quelque chose, si vous êtes joyeuse, contente de ce que vous avez fait, ça veut dire que vous êtes alignée avec vos valeurs personnelles et que vous pouvez continuer là-dedans.

La joie va également nous donner de l'énergie, beaucoup d'énergie, pour pouvoir continuer à faire ce que l'on aime, ce que l'on veut et ce qui est en accord avec nos valeurs. Elle va aussi nous donner de la motivation, de la force, pour pouvoir continuer dans cette voie-là, dans cette optique-là, finir la journée de façon positive, par exemple, car c'est quelque chose que nous aimons : être heureux d'être joyeux, de ressentir de la joie, c'est quelque chose que nous poursuivons plus ou moins tout le temps. C'est un peu l'état par défaut dans lequel nous aimerions être tout le temps.

Il ne faut pas non plus que cela devienne une obsession de la course à la joie.

D'ailleurs la différence entre la joie et le bonheur, est-ce que ça ne serait pas l'acceptation de la joie et de s'attarder sur les moments de joie ? Est-ce que le bonheur ça ne serait pas ça, et de les mettre en valeur, au final? C'est une vaste question, je vous laisse y répondre dans les commentaires !

Cultiver la joie au quotidien

Alors, comment cultiver cette joie, cette émotion, au quotidien ou régulièrement dans votre vie? Je vais vous donner quelques conseils, quelques astuces, quelques pistes de réflexion. Vous pouvez également vous faire aider ou accompagner par un ou une professionnelle, psychologue, sophrologue, hypnothérapeute ou encore coach de vie.

Cultiver la gratitude

Le premier petit exercice que je vous propose, c'est de pratiquer la gratitude, car pour cultiver la joie, il faut d'abord savoir la repérer quand elle nous arrive et surtout de pouvoir y faire attention. Donc, ce que je vous propose, c’est de prendre un petit carnet où vous allez noter, la gratitude que vous avez ressentie, ce pourquoi vous êtes reconnaissante cette semaine ou chaque jour. Par exemple, “aujourd'hui, j'ai été contente de pouvoir prendre mon café sur ma terrasse, aux premiers rayons du soleil.”

Ce ne sont pas forcément des choses très, très grandes, mais vous avez apprécié ce moment, ça vous a emplie de joie et du coup, vous notez, vous le remarquez. Et de temps en temps, venez relire ce pourquoi vous avez été contente, ce pourquoi vous avez été reconnaissante.

Vous pouvez aussi varier et mettre juste “j'ai été content lorsque, blablabla”, vous mettez ce que vous voulez. Et le fait de vous entraîner à l'écrire, ça va vous entraîner, votre cerveau à reconnaître ces moments-là et à y prêter plus attention.

Repérer la joie

En deuxième intention, vous pouvez repérer quand vous êtes joyeuse et y prêter attention, donc prêter attention à l'instant présent. “Là, oui, c'est bon, là je me sens bien, je me sens heureux, je suis content.”

Si je continue avec l’exemple du café que je prends sur ma terrasse : vous êtes assise, vous buvez votre café, vous voyez le paysage devant vous et vous êtes bien. Vous sentez les rayons du soleil sur la peau, vous réchauffer tendrement. Et là, vous vous dites: “oui, je suis bien, je ressens la joie de ce moment-là”. Vous pouvez y prêter attention, fermer les yeux pour vous le mémoriser et pour pouvoir y repenser plus tard. Il s’agit vraiment de faire attention à l'instant présent.

Méditer

Si vous avez du mal à tout ça, ça m'amène au prochain conseil, qui est de pratiquer une méditation guidée ou la méditation de façon générale, de façon à pouvoir justement faire attention au moment présent, se réancrer sur le moment présent. La méditation va aussi vous apporter un peu de sérénité, de quiétude, l’une des nuances de la joie.

Donc, le fait de pratiquer des méditations régulières va aussi aider à vous sentir mieux, à faire plus attention à tout ce qui est positif, à tout ce qui est sentiment de la joie, etc.

Exprimer la joie

Autre conseil : valable pour toutes les émotions, ne les enfermez pas, exprimez-les. Si vous êtes contente, rigolez. Si vous avez envie de sourire, souriez. Quand vous êtes joyeux, que vous avez envie de danser, dansez ! Exprimez-la de façon à ce que vous puissiez profiter pleinement de ce moment qui est le vôtre et de cette joie qui vous envahit.

Y accorder du temps

Autre chose que vous pouvez faire pour cultiver la joie : si vous avez une passion, si vous avez envie de faire quelque chose qui vous intéresse, accordez-y du temps. Je sais que dans nos emplois du temps surchargés, c'est très compliqué de pouvoir s'adonner parfois à une passion, à une activité, un loisir, Mais si c’est quelque chose qui vous fait du bien, qui vous emplit de joie, n'hésitez pas à prendre le temps de le faire, de consacrer du temps, à ces activités.

Même si ce n'est pas beaucoup de temps par semaine ou par jour. Bloquez-vous le temps pour pouvoir le faire.

Et si, pour vous, ce qui vous motive, ce qui vous donne de la joie, c'est s'enrichir, avoir des échanges enrichissants avec d'autres personnes, de faire de nouvelles choses, de comprendre certaines choses, prenez le temps, planifiez ces nouvelles activités, ces découvertes.

Si ce qui vous anime, c'est des échanges enrichissants, pourquoi ne pas rejoindre des groupes de parole, ou même d'échanger avec des gens que vous trouvez intéressants, ou vous renseigner sur un sujet X ou Y, et puis d'échanger avec des spécialistes de ce domaine ?

Prenez le temps de cultiver cette passion, ces moments qui vous emplissent de joie, tout ce qui vous procure de la joie.

Se poser les bonnes questions

Si vous voulez développer votre joie, mais que vous ne savez pas trop comment commencer, posez-vous des questions :

  • Qu'est-ce qui me remplit de joie dans ma vie, dans mon quotidien?
  • Qu'est-ce que j'aime faire, avec qui j'aime passer du temps ?
  • Comment je peux exprimer ma joie, qu'est-ce que je peux en tirer?
  • Qu'est-ce que ça me fait quand je suis plein de joie, etc.

Vous pouvez vous amener à faire une introspection basée sur la joie pour pouvoir arriver à mieux la reconnaître et à la développer au quotidien.

Pour conclure, la joie est une émotion qui vous apporte beaucoup de choses dans la vie, qui est un moteur de motivation pour bouger les choses, pour pouvoir s'accomplir et s'épanouir au quotidien et tout au long de votre vie. Elle doit être accueillie et exprimée comme toutes les autres émotions.

Si cet épisode vous inspire, vous pouvez le partager ou m'envoyer des messages privés sur Instagram ou bien par mail. J'y répondrai avec plaisir. Petite nouveauté : le podcast est également disponible sur YouTube.

En attendant, prenez le temps de respirer.

 

Partagez la joie sur Pinterest !

Écouter le message de la joie pour accueillir et cultiver cette émotion, un podcast du Zèbre qui bulle Bienfaits, manifestations, alignement... Tout sur l'émotion de la joie dans le podcast du  Zèbre qui bulle Comprendre l'émotion de la joie, par bul-lon, sophrologue